La glycine – nom vernaculaire pour désigner les plantes grimpantes du genre Wisteria – n’est pas dans la liste du défi, ce n’est pas une des 162 essences ligneuses que je vous présente sur cette page. Néanmoins, c’est une plante ligneuse – bien que très particulière – et donc, en bon « éplucheur » de bois compulsif, je n’ai pas pu résister à l’envie d’y sculpter une cuillère en bois !

Détail d'une branche de GlycineLe bois de la glycine

Le bois, léger et facile à tailler, est proche dans sa structure du bois de la Clématite, une autre plante grimpante. Le teint jaunâtre clair du bois est cependant très particulier et, en séchant, il s’intensifie encore.

Mais le détail le plus caractéristique se cache juste sous l’écorce : il s’y trouve un réseau de « veines » qui donne à la glycine un aspect très organique, presque « animal » ! J’avoue avoir ressenti comme un malaise à écorcer cette cuillère… La photo ci-contre, réalisée au tout début du travail de sculpture, en témoigne. J’ai volontairement laissé des zones témoins sur la cuillère sculptée, en arrière et sur les côtés du cuilleron.

Origine de cette branche de glycine

Ce morceau de glycine résidait à Dijon dans le jardin de M. Didier Brault, un grand merci à lui !


Cuillère « zigzag » en glycine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *